Coups de coeur #3

Kirby, Starfy et Pokemon vous manquent ? Saviez-vous que vous pouvez dorénavant les retrouver dans votre assiette aux  Kirby Café. Nintendo a ouvert au Japon sa première chaîne de restauration. Évidemment, tout est kawaii à souhait. Nous espérons qu’ils poursuivront leur stratégie implantation en Europe et au Canada afin que nous puissions également y goûter. Le beurre de peanuts/cacahuètes est arrivé à mes papilles lors de ma première année au Canada. Ma première impression fut assez décevante. Ma langue et mon palet se refusait à vouloir dealer avec ce nouvel aliment. Une impression d’étouffement long et lent se dégageait de ma bouche. Quelques années après, cet obstacle franchi, une extrême tendresse envahit désormais ma bouche. Et depuis, je ne puis résister à l’alchimie extraordinaire du beurre de cacahuètes et du chocolat. Cette recette de  White Chocolate Dipped, Peanut Butter Stuffed, Chocolate Cookies me paraît complètement dingue. En surfant sur la toile mon attention a été attirée sur ces Vegan Sloppy Joes. Nonobstant le fait qu’ils ont l’air délicieux et étant toujours à la recherche de recettes à base de lentilles, la préparation complète de ce plat ne prendrait que 30 minutes. Argument convaincant pour mitonner un souper de semaine. Last but not least, une excellente nouvelle : Xuxu s’est vu confier la …

Viva la vida – Frida Kahlo

 

Il y a une semaine, le glas de la fin de mon été a sonné avec la reprise des cours et les horaires de folie. Voici une des toiles qui incarne tout autant les longues journées d’été, les caresses brûlantes du soleil sur la peau que l’aptitude à pouvoir surmonter les obstacles de la vie.

Cette nature morte est célèbre car elle serait la dernière toile peinte par Frida Kahlo – 8 jours avant son décès le 13 juillet 1954. Bien qu’une polémique subsiste quant à la date exacte d’exécution de la toile, l’inscription « Viva la Vida » écrite sur son lit de mort en rouge sang apporte à cette toile toute sa puissance. Ce fruit devient dès lors le symbole de la célébration de la vie.

« Pourquoi voudrais-je des pieds puisque j’ai des ailes pour voler ?

slide_412948_5218132_free

Frida Kahlo accompagnée de Chavela Vargas, 1945. Photo de Nicolas Muray. Courtesy Throckmorton Fine Art, New York.

 

 

Save

Save

Save

Save

Save

11 produits à ramener du Québec


Source : « Oh, Canada » de 

Quand vient le moment de retourner dans sa mère patrie se pose la sempiternelle question que ramener du Quebec pour faire plaisir à ses proches. Nous vous avons concocté une liste reprenant nos produits préférés.

  1. Des condoms à l’érable. Ne fermez pas la fenêtre web, c’était une petite blagounette. On disait donc du sirop d’érable en cannes/conserves et tous les autres produits dérivés de l’érable bien sûr : sucre, beurre, tisanes, bonbons, whisky Sortilège, etc. ou aux pommes feront l’affaire. Vous trouverez les cannes à l’épicerie, au marché des saveurs ou au marché Jean-Talon auprès des marchands de fruits et légumes. Les cannes y sont moins chères. Cet été,  par exemple, elles coûtaient 20 $ pour 3. (Le bon plan de Xuxu : au supermarché PA du centre-ville, on peut trouver des cannes de sirop d’érable « foncé » à très bon prix. Oui oui, il est plus foncé que l’ambré quoi que vous en diront les autres marchands!).
  2. Du concentré de canneberge (pas du jus afin de maximiser l’espace dans vos valises ) et des canneberges séchées – au marché Jean-Talon auprès des marchands de fruits et légumes. Xuxu propose aussi des bleuets séchés et/ou enrobés de chocolat si vous n’aimez pas les canneberges. La marque Brookside dans les épiceries en propose pour un cadeau pas très onéreux.
  3. Du jerky de viande ou de saumon – au marché des saveurs. Pour les végéta*iens ou tout simplement les amateurs de nutrition, un produit végane/santé/écolo un peu plus difficile à trouver hors de Montréal, ce paradis des câlineurs d’arbres, Xuxu pense à un fauxmage de Byrdsheese ou une charcuterie de chez Gusta par exemple. Allez faire un tour chez Rachelle Béry si vous êtes en manque d’inspiration ! Xuxu aime rapporter des produits Vega pour le sport, des compléments alimentaires ou des graines de chia, qui coûtent un mois de loyer ailleurs.
  4. De la bière : La fin de monde (Unibroue), La saison du tracteur (Le trou du diable), La pitoune (Le trou du diable), La buteuse (Le trou du diable), ma préférée, Saison Rustique (Brasserie Dunham), Gros Mollet* (Microbrasserrie du Lac-Saint-Jean), La rosée d’hibiscus (Dieu du ciel) – à l’épicerie, dans les dépanneurs de bières, au marché des saveurs. Pour Xuxu, rien ne vaut une Route des épices (Dieu du ciel), une bonne Blanche de Chambly (Unibroue) bien sûr, ou encore une Saint-Ambroise à l’abricot [personnellement, je ne trouve pas cette dernière transcendante. En Belgique, les bières aux fruits sont bien meilleures 😛 ]
  5. Du cidre et du vin de glace qui, contrairement au vin, supportent très bien les longs voyages en avion. Faites-en provision lors du Salon des métiers d’art du Québec en décembre, demandez conseil au Marché des Saveurs de Jean-Talon ou faites-le tour des vergers 🙂 Autres options : du cidre et vin de poire (exquis), de l’hydromel de bleuets, de la Gélinotte (alcool d’érable).
  6. De la confiture de fruits sauvages du Québec tels  que l’argousier ou l’amélanche – au marché des saveurs.
  7. Du chocolat aux bleuets et/ou à l’érable de la Chocomotive, meilleure chocolaterie de l’univers.
  8. Des tisanes inuites de Délice Boréal, thé du Labrador ou tout autre mélange autochtone.
  9. Un mélange d’épices à steak de bonne qualité tel le rub de Montréal de Épices de cru.
  10. Des sachets de mélange à sauce à poutine.
  11. Du fromage en grains du jour si votre voyage est court.

Save

Save

Coups de cœur #2

Deux recettes à tester cette semaine :

  • Le glaçage vegan au cream cheese, ici
  • Le pain Batboute, petit pain maghrébin à la semoule

Un site où flâner :

Deux livres à découvrir :

  • But I could never be vegan de Kristy Turner et son blogue Keepin’ It Kind
  • Frida’s Fiestas: Recipes and Reminiscences of Life with Frida Kahlo, la version originale espagnole s’intitulant Las fiestas de Diego y Frida (Diego ayant été omis dans l’édition américaine), écrit par la fille de Diego Riviera et de Lupe Marin, Guadalupe Rivera. Ce livre de recettes compile une centaine de plats traditionnels mexicains appréciés par le couple. Ils sont répertoriés en fonction des différents mois de l’année en correspondant aux différentes fêtes mexicaines. Une recette de Mole Poblano, sauce « molle » à napper sur des morceaux de dinde ou de poulet, est disponible également sur le site du Museo Frida Kahlo.

Frappé/slush à la pastèque

J’adore la pastèque. J’aime son goût sucré, le contraste entre son écorce verte et sa chair rose (et ses pépins quand il y en a encore).

Je vous propose une recette de frappé/slush/granité très simple.

  1. Découper des quartiers de pastèque et les mettre au congélateur quelques heures.
  2. Les passer au mélangeur/blender.
  3. Ajouter du jus de lime ou de citron vert
  4. Facultatif : ajouter des feuilles de menthe ou des zestes de lime ou de citron
  5. Déguster sans tarder

Enjoy

Virée au mont Mansfield (Vermont)

Xuxu et moi, nous adoooorons Montréal. Mais malgré sa quiétude, il est parfois difficile de ne pas s’y sentir étouffer particulièrement compte tenu des grands espaces qui l’entourent. Durant la semaine, j’aspire souvent aux prémices des forêts des Laurentides, à l’odeur du pin gris de l’Abitibi ou à la mignotitude et aux sommets du Vermont. Il n’est pas toujours évident de mettre en pratique ses envies, alors j’essaie de nous organiser, durant la fin de semaine, des virées de 12 heures à l’extérieur de Montréal. Pourquoi douze heures ? Parce qu’on peut se réveiller sans mettre de réveil, éviter les frais supplémentaires d’une nuit et profiter du lendemain pour faire les choses qu’on laisse traîner toutes la semaine.

Voici donc la première escapade : le mont Mansfield au Vermont.Continue reading

La cueillette des bleuets

_DSC2507

Aujourd’hui, nous avons envie de vous emmener à la cueillette des bleuets.

Attention chers Européens, le bleuet n’est pas une myrtille obèse. Bien que tous deux appartiennent au genre des vacciniums, il ne s’agit pas du même fruit. Aviez-vous remarqué que la chaire du bleue est blanche et non bleue comme celle de la myrtille ? Le bleuet est originaire d’Amérique du Nord et la myrtille d’Eurasie et de la côte ouest de l’Amérique du Nord.Continue reading

Coups de cœur #1

Voici ce qui nous a accroché sur le web cette semaine :

  • Le beurre de mangue d’Ellen-Mayane Fremont. J’avais enregistré cette recette depuis longtemps mais le temps est enfin arrivé de la tester car  les mangues ne sont pas très chères à Montréal pour le moment. Profitons-en !
  • La salade de radis à l’orange repérée sur le site de la première.
  • La fabuleuse tarte aux pommes de thistimeinmykitchen. J’ai toujours eu un faible pour les tresses dans les cheveux…alors je ne résiste pas pour la garniture d’une tarte.
  • La tarte aux abricots-amande végétalienne repérée sur le compte instagram de l’auteure Élise Desaulniers. La base peut probablement être utilisée avec les pêches de l’Ontario qui ornent tous les marchés québécois.
  • Le cake moelleux au myrtilles de Pascale Naessens. L’heure est enfin arrivée que j’essaie ses recettes après avoir vu ses ouvrages dans les boutiques en Belgique et nous sommes chanceux, c’est la saison des bleuets au Québec.
  • Vous voulez connaître les plats les dangereux du monde et  savoir si vous en avez déjà goûté un ? C’est par ici.

Continue reading

Les odeurs

Edward T. Hall, anthropologue étasunien, constatait dans La dimension cachée une perte de l’espace olfactif au profit des espaces  visuel et auditif. Voici la description qu’il faisait des États-Unis à l’époque. Une question me taraude l’Europe deviendrait-elle aussi une zone olfactivement neutre ?Continue reading